Category

Historique

kumuhimo_tressage

Le Kumihimo est  l’art de  tressage traditionnel japonais.
Sa particularité consiste dans la technique du tressage à 3 fils ou plus, qui se croisent alternativement en oblique.

Au Japon, le Kumihimo a une longue histoire qui a commence à la période  Jomon (environ 10000-3000 ans av. J.-C.) où les premiers motifs de l’archétype de Kumihimo peuvent se reconnaître sur les poteries datant de cette époque.

Depuis, le Kumihimo se développe dans divers domaines pratiques ainsi que décoratifs, selon les besoins de chaque époque.

De l’Époque Asuka à l’Ère Nara (du 6ème au 8ème siècle), les fils, qui avaient un rôle important dans la pratique du Bouddhisme, sont importés au Japon. C’est également à cette époque que les cultures de l’Asie et du Proche-Orient arrivent au Japon par  la Chine. Sous ces influences, le Kumihimo à cet époque était technique et riche en motifs très sophistiqués avec des couleurs vives et distinctes. Il était utilisé en ceinture, en ornement de sculpture et rosaires bouddhiques.

Comprehensive Treatise of Braids Volume I
Maru-dai Braids By Makiko Tada

2016-10-15
samourai

A l’époque Heian et Kamakura (794-1333), les techniques venues des pays voisins sont adaptées ingénieusement et évolues en une culture plus originale. A cette période de transition du pouvoir de l’aristocratie vers les samouraïs, le Kumihimo était largement utilisé dans le monde du bouddhisme, du shintoïsme, chez les nobles et les samouraïs qui utilisaient pour leurs ceintures et armures, les plus beaux Kumihimo décoratifs.

A l’époque Muromachi (1333-1573), la pratique de la cérémonie du thé se développe. Le Kumihimo, sous l’influence de la philosophie du Wabi et Sabi, devient plus sobre, avec des couleurs plus soutenues, plus élégantes et des techniques de tressage plus simples. Cette simplification serait due à des besoins en armures plus pratiques que décoratifs. C’est à cette époque où le Kumihimo se popularise, touchant non seulement les aristocrates, les samouraïs mais aussi le peuple, dans leur vie quotidienne.
L’époque du Momoyama (1568-1600) se caractérise par l’émergence d’une culture plus populaire, toute en force et splendeur, guidée par une nouvelle classe de riches marchands et l’essor des villes. . Cette dynamique se développe également pour le Kumihimo, qui devient plus ludique que pratique. De nombreux artisans d’armures qui créaient les Kumihimo d’ornement en parallèle, se spécialisent dans cet art.
C’est à cette période que le Nagoya obi, un tressage en rond de fils de couleur de 5m de longueur devient très populaire jusqu’au début de l’aire EDO (mi-17ème siècle) et sera utilisé jusqu’à la mi-18ème siècle.

A l’aire de l’Edo (1616-1867), environs 500,000 samouraïs résidaient à Edo (actuel Tokyo) et étaient de grands consommateurs de Kumihimo. ils utilisaient les Kumihimo pour orner leurs armures ou leurs épées tandis que les commerçants et les artisans les portaient en ceinture ou les utilisaient en décoration de meuble.

Comprehensive Treatise of Braids Volume I
Maru-dai Braids By Makiko Tada

2016-10-15
kimono

En 1876 pendant l’époque du Meiji (1868-1912), L’ordonnance sur l’interdiction de l’épée est délivrée. Le Kumihimo perd son utilité première, mais, les artisans transmettent leur art et technique en créant des Obi-jimés (cordon ceinture) et des Haori-himos (cordon pour veste) afin de survivre en ces temps difficiles.

Pendant le guerre sino-japonaise (1884), les Kumihimo à pompons qui se distinguent des traditionels Kumihimo tressés finement ou en rond (autour d’un cœur de coton) apparaissent et gagnent en popularité. A la fin de cette période, les Kumihimo portés en ceinture de kimono se popularisent et se généralisent.

Après la Seconde Guerre Mondiale, par l’abandon petit à petit des tenues traditionnelles japonaises pour des vêtements occidentalisés, le Kumihimo perd encore de son utilité. La demande d’Obi-jime baisse. Cependant, les jeunes artisans, modélistes et chercheurs étudient des nouvelles utilisations des Kumihimo, utilisées dans des domaines très variées autre que les accessoires pour Kimono telles que l’industrie, le sport ou l’agriculture.

Comprehensive Treatise of Braids Volume I
Maru-dai Braids By Makiko Tada

2016-10-15